Chômage première sessions: quant tu quittes tes études pour la vie active

Et bien ça y est ! Aujourd’hui c’était ton dernier jour de stage. Si ça c’est super bien passé, je ne m’attarde pas sur les yeux larmoyants que tu as dû avoir en quittant tes collègues. Surtout si comme pour moi ils t’ont offert un cadeau de départ !

smiley_triste

Si tu as été prévoyant ça fait déjà plusieurs mois que tu cherches THE JOB. Plus ou moins sérieusement puisque cumuler stage en journée et recherche le soir c’est dur. Enfin non, disons que c’est plus pas facile que c’est compliqué. Mais bon tu cherches depuis un moment déjà donc logiquement à la fin de tes études tu devrais avoir un boulot aussitôt.

Mais en fais pourquoi chercher du travail après son stage ? J’avais bien une opportunité de thèse à l’horizon, dont le but aurait sans doute été de creuser davantage mon mémoire sur la Cartographie des Schorres par télédétection (je mets les définitions en lien pas de problèmeJ). J’avais hésité mais pas longtemps : avec un BTS et un master 2, à 25 ans dont 7 ans d’études supérieures, je me suis dit qu’il était grand temps que je me mette à bosser. Avec une thèse par-dessus j’aurai fini la fac à quoi ? 28-30ans ? L’université c’est génial mais ça reste un cocon, il fallait que je passe à autre chose, que j’apporte ma contribution à la société. Quand j’y repense aujourd’hui, 1 an après, je me trouve vraiment mignonne avec mes bonnes intentions et ma naïveté (ok ok je ne nie pas que je suis toujours un peu naïve :p ). En plus de ça, la structure dans laquelle j’avais fait mon stage m’avait proposé un CDD d’1 mois que j’avais accepté. Je me suis donc dit « Youpi, la malédiction du premier contrat ne passera pas par moi ! 😀

fake_happy_face

Et puis vous savez quoi ? Fin de contrat le mardi et entretien le vendredi dans la foulée ! Je m’y voyais déjà dans cette collectivité, à reproduire la filiation des techniciens bocage (et oui mon maître de stage avait fait son propre stage avec un technicien bocage qui lui-même…). 5 candidats et moi et moi et moi J J’avais un jury de 2 personnes, 1 élu et 1 employée. J’ai eu droit au « Présentez-vous », aux questions classiques et même à un « Vous verrez, vous pourrez faire de superbes randonnées ici ! ». Je m’y voyais déjà ! Mais bon, que voulez-vous je n’avais pas assez d’expérience. Et le pire c’est qu’il a fallu les rappeler pour se faire envoyer dans les roses. Note : tu apprendras dans le futur, jeune diplômé, que les réponses négatives sont envoyées par courrier ou par mail, le recruteur t’appelle (très) rarement pour te dire la mauvaise nouvelle. Alors, la première fois qu’on te dit que tu manques d’expérience, tu restes un peu interdit(e). Ben oui comment vous dire, je sors des études. J’ai quelques stages à mon actif, dont des volontaires, et principalement un de plusieurs mois sur le domaine que vous recherchez. Et puis vous l’avez bien vu sur mon CV que je suis jeune diplômée ! Et puis si personne ne me la donne cette première expérience je fais comment moi ? Voilà, quand tu te dis ça après un refus de ce type, félicitations ! Tu es dans la même situation que de très nombreux jeunes diplômés comme toi !

keep_calm_eat_cupcake

Mais bon faut pas se laisser abattre comme disait Kennedy. Donc on continue à chercher et on profite de ces quelques courtes vacances qui vont précéder ton 1er emploi. Bien oui, parce qu’après selon où tu arrives tu peux attendre un bon moment avant d’avoir des vacances ! Et là 2ème round ! Convocation pour un autre entretien. La surprise ici c’est que le jury est composé de 7 personnes. Ça se déroule grosso modo comme le premier entretien. Et la réponse aussi. Très bon entretien mais il y avait quelqu’un avec plus d’expérience. Bon, là tu te dis que si sur tous les postes où tu candidates il y a quelqu’un avec plus d’expériences, tu n’es pas rendue. Sauf si tu postules dans le Cantal, là avec un peu de chance tu seras la seule à postuler ^^

Parallèlement, comme quoi la situation est différente d’une personne à l’autre, il y a quand même des gens avec de la chance : cf ton copain qui a envoyé 2 candidatures (et toi plus d’une dizaine), qui a eu un entretien et qui a été sélectionné !!! Champagne !!! Evidement vu qu’il a eu la réponse positive même pas 1 semaine avant le début du contrat ça complique l’organisation. Surtout quand le contrat en question est dans un autre département. Heureusement qu’on peut toujours se tourner vers beau-papa et belle-maman qui sont pile dans ce département ! Alors oui, tu quittes ton appart avec tes petites habitudes, ton rythme, les potes que tu viens juste de te faire et une ville dans laquelle tu serais quand même bien restée.

Etre sans travail ça commence à piquer quand tu te lèves à 8h et que tu es la seule à rester à la maison pour toute la journée. C’est là que tu redécouvres les dessins animés, notamment Miraculous sur TF1 et Scooby-Doo sur la 3 ! Ça te rappelle ton enfance ! Ensuite recherche de boulot sur internet, dépôt de candidatures en ligne chez Alstom, EDF, Véolia, agences d’intérim chez ManPower, LTD,… Vu que tu n’as rien à perdre, tu contactes l’APEC et à force de fouiller sur internet tu découvres les vidéos de Jeune Diplômée qui te réconfortent un peu.

Et parce que chercher un job toute la journée est carrément déprimant (tu l’as appris toute seule et ça t’a été confirmé quand tu étais sur le fil LinkedIn de l’APEC), tu t’occupes comme tu peux le reste de la journée : tâches ménagères, activité créative, faire rentrer-sortir puis rentrer de nouveau le chat, etc. En fin de journée, c’est « Un diner presque parfait » avec maman/belle-maman ou travaux de bricolage avec papa/ beau-papa. Franchement y a pire !

cat_no_expression

Mais vu que tu ne vas pas squatter chez tes parents/beaux-parents ad vitam eternam il faut chercher un appartement. Un conseil du coup : novembre n’est absolument pas la bonne saison pour chercher ! Il n’y a pas grand-chose et en plus ce pas grand-chose est cher. Tu emménages dans un appartement sympa, dans une ville sympa. Sauf qu’en fait tu te rends compte que 1) là tu es vraiment seule (y a pas de chat ni tes beaux-parents) 2) qu’une maison c’est quand même mieux. Mais bon, toujours en suivant les conseils de ton maître spirituel Kennedy, tu te renseignes sur les activités de la ville, tu t’inscris dans un club de sport ainsi que chez Paul Emploi. Puisque tu as du temps libre, tu te renseignes sur le bénévolat. C’est là que la chance tourne : tu rends visite à une association de protection de la nature et tu décroches un Service Civique Volontaire même pas 10 jours après dans cette structure 😀 Voilà qui a mis fin aux 4 premiers mois de chômage de ta vie !